D’après une histoire vraie – Delphine de Vigan

image1(8)

Depuis que j’écris ce blog, je suis plus attentive aux sorties littéraires. Avant, j’en entendais vaguement parler, je suivais de loin les attributions des prix. De temps à autre j’achetais un de ces livres.

Et puis tout a changé, j’ai mis le nez dedans. Avec l’envie de lire tous les livres de la rentrée littéraire, de lire tous les prix littéraires.DGBCattreats

Et puis bon, j’ai regardé deux choses :

  • Mon compte en banquetumblr_nghghuuZSB1ql5yr7o1_500
  • Ma bibliothèque qui menace de céder d’une seconde à l’autre.

tumblr_npoebaGyU31s2wio8o1_500

Alors j’attends. J’attends qu’on m’offre les livres primés ou qu’ils sortent en poche, ou que je tombe dessus en occasion.

Cette année, il a été difficile de ne pas croiser à chaque coin de rayons des librairies le dernier livre de Delphine de Vigan.

J’ai du l’attraper une bonne centaine de fois, relisant systématiquement le résumé énigmatique : « Tu sais parfois, je me demande s’il n’y a pas quelqu’un qui prend possession de toi ».

Et une bonne centaine de fois je l’ai reposé. Sceptique.

Jusqu’à ce qu’on me l’offre à Noël. Je n’ai jamais rien lu de Delphine de Vigan, pourtant je sais que c’est une écrivain multi-primée, et je connais de vue les couvertures de presque tous ses livres.

  • De quoi ça parle ?

Delphine est écrivain, elle vient de finir la tournée de promotion de son dernier roman, lourdement inspiré de la vie de sa mère et de sa famille. Delphine est épuisée moralement, elle est vidée. Vidée par cette campagne de promo mais aussi par ce que lui a couté moralement l’écriture de ce livre « vrai ».

Elle prend un peu de recul avec l’écriture, histoire de se retrouver.

Elle rencontre L. a une soirée.

Très vite elle est intriguée par cette femme qui est belle, élégante, à l’aise en publique. L est tout ce que Delphine n’est pas.

L va entrer dans la vie de Delphine, qui peu à peu sombre dans une profonde dépression et se retrouve incapable de pondre le moindre mot.

  • Ce que j’en ai pensé.

Alors résumé comme ça, je sais pas si ça donne vraiment envie. Mais dites vous bien une chose ; si Delphine de Vigan a raflé le Renaudot et le Goncourt des lycéens, c’est pour une bonne raison. Ce livre est exceptionnel.

C’est un thriller psychologique à s’arracher les cheveux.

On a tous ce ou cette ami(e) un peu envahissant(e), ce ou cette ami(e) qui n’en ai pas vraiment une. Celle qui t’enfonce sans en avoir l’air au lieu de t’aider dans les moments difficiles. Cette personne qui s’approprie tes malheurs et a qui il arrive des choses toujours plus horribles qu’à toi. Cette personne qui vit à travers toi, tellement sa vie est insignifiante.

tumblr_navnemMWU01tq4of6o1_500

Ce genre de personne, on ne se rend compte de leur nature souvent trop tard. Quand ça fait déjà belle lurette que tu n’en peux plus de l’entendre se plaindre toutes les deux secondes ou que tu ne supportes plus qu’elle te dicte ta vie.

Ces histoires d’amitiés malsaines c’est pipi de chat à côté de ce livre.

En plus d’avoir une écriture magnifique, Delphine de Vigan nous fait devenir chèvre avec la réalité.

Je m’explique. Je suis une fan de fais divers. J’ADORE les faits divers. Je pourrai passer des journées complètes à lire des faits divers (et autant être franche : je l’ai déjà fait et en vacances je lis Détective). Et ce qui me rassure, c’est que je sais que je ne suis pas seule. (Coucou Laure !, tu l’as lu celui là ?)

J’adore les films tirés d’histoires vraies. Pourquoi ? J’en sais foutre rien. Mais dès que je sais qu’une histoire que je lis ou que je regarde est inspirée de faits réels, je m’empresse d’aller sur Google après pour vérifier les informations, voir les vrais visages.

Et c’est aussi ce que « dénonce » Delphine de Vigan. Cette tendance à ne plus faire de fiction. Cette tendance de la réalité.

tumblr_n5dfofC4FJ1tq4of6o1_500

Parce que, certes c’est subtil hein, mais si jamais vous ne l’avez pas remarqué : le personnage principal du livre s’appelle Delphine, tout comme l’auteur et écrit des livres, comme l’auteur.

Bref, Delphine, c’est Delphine de Vigan. OU pas.

Delphine de Vigan jongle avec une habileté déconcertante avec les éléments réels et la fiction dans son livre.

Quand on creuse un peu et qu’on est comme moi, une tarée des faits divers et des histoires vraies, c’est à s’arracher les cheveux en hurlant à la mort.

Et c’est ce qui est génial.

Non seulement en lisant ce livre vous allez vous interroger sur votre relation avec votre entourage, mais en plus vous allez commencer à vous demander ce qui est du lard ou du cochon dans l’histoire. Et ça moi ça m’a fait cogiter pendant des heures. J’y pensais en réunion, j’y pensais avant de dormir, en me levant, et même maintenant que je l’ai finis, je me pose encore la question.

tumblr_njfg5hQlvt1u1vo97o1_500

Ce livre est exceptionnel. Lisez-le. Et si c’est déjà fait, relisez-le.

—————————-

Delphine de Vigan – D’après une histoire vraie – 2015

Jc Lattès – 479 pages

A acheter ici

————————–

Pages du jour correspondantes :

12400557_556478297838102_6791695480054321487_n 12508688_555763221242943_4841778210732551044_n

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Littérature Française, Thriller

3 réponses à “D’après une histoire vraie – Delphine de Vigan

  1. J’ai également beaucoup aimé, je trouve qu’elle rend un bel hommage à la fiction.

  2. Cela le confirme, il faut que je le lise !

  3. Je crois que tu as dit tout ce qu’il y avait à dire sur ce livre ! Je l’ai acheté en septembre pour la dédicace de l’auteure à Lille (il faut dire que j’ai lu tous ses livres, c’est mon auteure préférée donc je n’ai pas résisté bien longtemps), et c’est sans conteste l’un de ses meilleurs !
    Elle m’a totalement bernée et perdue, comme tu le dis, c’est un thriller psychologique incroyable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s