Imaqa – Flemming Jensen

image1(7)

Vous connaissez la Kube box ? Cette fameuse box littéraire ?

Le jour ou j’ai découvert son existence, j’ai bondis de joie. J’avais été abonnée au tout début de My little Box, à l’époque où il n’y avait presque que des produits full size dedans et avant qu’ils ne changent le concept.

J’ai offert une box vin à mon père, une box saucisson à chouchou, et jamais je ne trouvais une box livre pour moi.

Jusqu’à ce que je découvre la Kube. Le principe est simple, vous renseignez vos habitudes de lecture et vos envie de lecture, vous pouvez importer votre bibliothèque personnelle et un libraire se charge de vous envoyer un livre sensé vous correspondre.

Le tout pour 15 €.

J’ai donc rapidement informé mon futur libraire que j’aimais le froid et les espaces solitaires. J’ai pu valider le choix de mon livre avant envoi (j’avais peur des doublons)

Et Nathalie, de la librairie Doucet au Mans a fait le choix idéal pour moi : Imaqa, une aventure au Groenland.

PARFAIT.tumblr_mvsl94lYJV1rma5ipo1_500

J’ai juste mis un mois et demi à la recevoir car le livre était en rupture de stock. Autant te dire lecteur que je trépignais comme une malade et que quand je l’ai reçu, je n’y croyais plus. Mais kube a été sympa, ils m’ont offert des tirages printic pour se faire pardonner du retard.

  • De quoi ça parle ?

Martin est un instituteur danois et il se fait chier. Il sent un vide en lui. Il se sent… inutile. Une petite crise de la quarantaine qui se profile à l’horizon. Alors au lieu de baiser une nana de 15 ans de moins que lui et d’acheter un cabriolet, il décide de se faire muter dans la province la plus éloignée du Danemark : Le Groenland.

tumblr_o0eegkVxym1rlpicfo1_500

L’histoire se déroule dans le Groenland des années 70, le Groenland qui n’a donc pas encore son autonomie. Le Groenland qui est une colonie danoise avec tout ce que ça implique.

Martin déboule donc dans un patelin du nom presque imprononçable de Nunaqarfik, plein de bonnes intentions, pour convertir les jeunes autochtones au mode de vie danois.

Mais bien vite il va comprendre que ce ne sera pas aussi facile qu’il ne le pensait. D’une part en raison de la barrière linguistique, mais ensuite en raison du mode de vie des Groenlandais, qui est a 1000 lieues de celui d’un danois de base.

En même temps, quand autour de toi il n’y a que de la neige et des phoques, tu m’étonnes que n’ais pas la même mentalité qu’un citadin.

tumblr_n3mo4lZimE1s02vreo1_400

Mais Martin fait tout pour s’intégrer. Il apprend le Groenlandais contrairement aux recommandations des autorités danoises, il mange Groenlandais, il apprend à pécher, à chasser et à gérer ses chiens de traineau.

Il se lie d’amitié avec un jeune garçon, Jakob, qui revient au pays après un an passé à Copenhague pour apprendre le danois. Et oui, à une époque les jeunes groenlandais étaient exilés pendant 1 an loin de leur famille pour apprendre la langue du royaume et ensuite rapporter la bonne parole dans leur patelin.

Jakob est en pleine crise existentielle, car maintenant qu’il a connu la vie citadine, la nourriture variée et abondante, il méprise la culture groenlandaise et surtout sa nourriture.

Ce livre est avant tout un plaidoyer pour la culture Groenlandaise, culture qui s’occidentalise face à la volonté d’un état souverain loin de tout et complètement ignorant des conditions de vie du lieu.

  • Ce que j’en ai pensé.

Je suis un peu mitigée sur ce livre. Je l’ai trouvé au final assez plat et couru d’avance en qui concerne le fond de l’histoire : l’adaptation d’un danois à la vie Groenlandaise.

Mais en ce qui concerne l’aspect socio-culturel du livre c’est autre chose. Vous êtes complètement plongé dans l’univers, dans la joie de vivre et dans la positive attitude ce peuple.

Ce peuple qui malgré des conditions extrêmes (froid polaire, absence de soleil plusieurs mois de l’année, isolement, manque de denrées de première nécessité) continue de voir la vie en rose, de ne pas stresser, de se dire que c’est pas grave, c’est comme ça. Et bien ce peuple force l’admiration.

Quand toi tu gueules parce que Monoprix est en rupture de stock de PQ 15 épaisseurs et ben les groenlandais savent qu’en hiver, lorsque les bateaux qui apportent les ravitaillement ne peuvent plus accoster, ils vont manquer de PQ et ben il le prennent comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Ils ne râlent pas, parce que c’est comme ça.

tumblr_n325nv0zUF1r9b6k3o1_500

Ce livre c’est un peu rendez-vous en terre inconnue. Martin arrive avec ses certitudes, ses bonnes intentions, et se rend rapidement compte que non, les groenlandais n’ont pas besoin de la société de consommation, ils n’ont pas besoin d’une nouvelle langue, ils n’ont pas besoin de voiture, ils n’ont pas besoin qu’on leur dise comment vivre.

Ce livre c’est l’histoire d’un gâchis. C’est comment faire disparaître une culture en 10 leçons. C’est un livre qui ouvre les yeux sur le colonialisme et qui te permets de te rappeler que y’a plus grave dans la vie qu’une rupture de stock de Moltonel.

Concernant la Kube box malgré la longue attente, je n’ai pas été déçue par le choix du libraire.

En revanche ayez à l’esprit que vous payez 15 € un livre de poche. Certes j’ai eu le droit à un petit carnet de notes avec, mais ça reste quand même le double du prix du livre.

Je ne le ferai pas tous les mois, mais régulièrement, pour avoir une surprise de lecture et découvrir un nouveau libraire, je n’hésiterais pas.

C’est un excellent moyen de nous rappeler que les libraires sont des gens merveilleux qui avec seulement deux mots trouvent le livre parfait pour toi.

tumblr_mkxqu2lI9J1rey2myo1_500

———————————-

Imaqa, Flemming Jensen 1999

Babel – 442 pages

A acheter ici

Kube box à commander ici

Le site de la librairie Doucet : ici

———————————

Page du jour correspondante :

1004977_552436561575609_4624851820834770742_n

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature étrangère, Récit de voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s