Le crime du comte Neville – Amélie Nothomb

image1(2)

Amélie Nothomb est la plus ponctuelle des auteurs francophones.

Tous les ans elle nous pond son petit roman (rarement plus de 150 pages), et tous les ans je ne peux pas m’empêcher d’aller l’acheter, malgré toutes les promesses que je fais à Chouchou :

– Non promis, j’achète plus de livre jusqu’à l’année prochaine,

– Promis, j’en prend qu’un.

– Promis, je lis d’abord tous les livres que j’ai avant d’en racheter

Oui mais voilà, c’est en général mon seul achat de la rentrée littéraire. Et puis en plus ça se lit vite et c’est pas gros. Alors franchement ça pourrait être pire non ? Je pourrai acheter tous les lauréats des prix littéraires. Et je le fais pas. Je t’avais dis que j’étais une fille raisonnable.

tumblr_midiaqk3d31rl0v1ko1_500

  • De quoi ça parle ?

La fille du comte Neville a fait une fugue. Elle a été retrouvée dans la forêt par une voyante qui l’a hébergée pour la nuit et qui a ensuite prévenu ses parents.

Parents qui ne s’étaient même pas rendus compte de l’absence de leur fille.

Le comte vient chercher sa progéniture, plus gêné par l’identité de la sauveuse que par la fugue de sa fille.

On n’a pas idée d’aller chez une voyante quand on est un noble belge !

Mais la voyante, outrée du peu d’inquiétude de ce père si à cheval sur les convenances, en profite pour lui faire la morale et lui faire une révélation sur son futur proche.

tumblr_nvrdedjRqo1s6w6foo1_500

Il va commettre un meurtre lors de sa prochaine garden-party. Mais promis tout se passera bien.

Le comte récupère sa fille, sans aucune effusion particulière et devient obsédé par cette histoire de meurtre. Mais qui va-t-il donc tuer ? Et sa fête va être gâchée ! Enfin, sauf s’il prévoit tout dans les moindres détails et qu’il tue quelqu’un que personne ne regrettera. Oui mais qui ? Heureusement, il peut compter sur Sérieuse, sa fille fugueuse pour l’aider dans ce dilemme.

  • Ce que j’en ai pensé.

Ce que j’aime avec Amélie Nothomb, c’est que ça ne ressemble à rien d’autre.

Ses histoires, quand elles ne font pas partie de sa mythologie personnelle, sont toujours en dehors du temps et décalées.

Ce roman ne fait pas exception. Entre le respect des convenances, et la stupidité de la chose (le comte est quand même assez con pour croire d’office à la prédiction de la voyante), on en vient à rire de la bêtise humaine.

C’est un livre que j’ai trouvé au final assez drôle, malgré le tragique de la situation.

Quand-au-cours-de-natation-un-lve-ma-demand-pourquoi-je-ne-nageais-pas-avec-eux

En revanche, si vous le lisez plus sérieusement et que vous le mettez en parallèle avec l’actualité, la phrase de la quatrième de couverture n’est peut-être pas innocente : « Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne ».

Vous allez peut-être trouver ça capillotracté mais si on enlève tout le ridicule de cette histoire et qu’on ne garde qu’un seul fait du livre (que je ne vais pas vous dévoiler, ce serait vous gâcher le plaisir) on se retrouve avec un sujet épineux : l’aide au suicide.

Ouais m’dame, rien que ça.

Genre le cas Vincent Lambert ou l’histoire de ce vieux Monsieur qui a aidé sa femme malade à se suicider.

Voilà comment vous plomber le moral et comment vous prendre la gueule pendant des heures : si j’étais à sa place, je le ferrai ou pas ?

Et lui là, le comte de mes deux, en dehors de toute considération éthique, est ce que son choix est justifié ? Est-il indigne d’exécuter un geste monstrueux pour se plier au désir et au choix de quelqu’un ?

Vous avez 3 heures.

53341a37561c3

————————-

Amélie Nothomn, Le crime du comte Neville, 2015

Albin Michel, 135 pages

A acheter ici

—————————

La page du jour correspondante

11924946_508930572592875_7431565641929569777_n

Publicités

1 commentaire

Classé dans Littérature Française

Une réponse à “Le crime du comte Neville – Amélie Nothomb

  1. En effet, les recits d’Amelie Nothomb ne ressemblent à rien d’autres. Je n’ai pas encore lu celui- ci, ni Petronille d’ailleurs, mais je trouve que ces romans se ressemblent entre eux, par leur final notamment qui n’a plus rien de surprenant. A la lecture de ton avis, je le vois déjà poindre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s