Les vieilles – Pascale Gautier

IMG_0097

Vous voyez ce qui est bien quand on se limite à un livre à chroniquer par semaine, c’est que ça fais durer les vacances.

J’ai lu ce livre allongée telle une baleine sur une plage normande. Une baleine tartinée de crème solaire et c’était il y a plus d’un mois. Et là, d’écrire cette chronique avachie en pyjama dans mon canapé, c’est un peu comme si je retrouvais mes sensations de vacances. Les gosses qui crient en moins.

  • De quoi ça parle ?

Comme le titre et la photo de couverture l’indiquent, ce livre parle des vieilles. Les vieilles qu’on connaît tous et toutes, nos grands-mères, parfois nos mères.

Elles vivent au Trou. Un patelin qui ne connaît que deux jours de pluie par an.

Nicole vient tout juste de prendre sa retraite. Elle a passé sa vie dans le Nord, vivant chez ses parents, s’occupant d’eux à chaque instant. Ses parents sont maintenant morts et elle peut enfin vivre sa vie. Pleine de rêves sur sa nouvelle existence, elle déménage au Trou. Où il n’y a que des vieux. Des très vieux. Des vieilles aux cheveux mauves ou roses. Elle est la plus jeune des vieilles, qui ne comprennent pas vraiment ce qu’elle fout là, elle, la jeune vieille au milieu des vraies vieilles.

Des vielles qui passent la journée à compter les voitures par la fenêtre. Des vielles qui profitent du peu de liberté que leurs enfants leur laisse encore. Des vieilles qui vont boire le thé chez des vieilles en mangeant des gâteaux pas bons. Des vieilles qui perdent un peu la boule. Des vieilles qui vont chez le coiffeur se faire teindre en mauve toutes les semaines.

Et puis un astéroïde arrive. Et forcément, un astéroïde, ça change un peu le quotidien.

tumblr_miq0xmVyRN1rhlsb4o1_500

  • Ce que j’en ai pensé.

Qui aime les vieux ? Hein ? Qui aime les vieux qui viennent faire leurs courses le samedi à 15h00 ? Les vieux qui n’arrivent pas à distinguer les pièces et mettent trois plombes à payer ? Ces vieux qui mettent la télé à fond ? Ces vieux qui ne savent pas conduire ?

tumblr_n5our4qpJK1trooifo1_250

Personne. Pourtant il s’agit de votre grand-mère ou de votre mère si vous n’avez pas 12 ans ½. Vous voyez, ce livre m’a un peu fait penser à Toy Story. C’est con, mais, est ce que vous savez réellement ce que font vos vieux quand vous n’êtes pas là ? Quand ils ne sont pas là pour vous cribler de reproches ou répéter 100 fois les mêmes choses ?

Ben ils sont seuls, souvent. Ils attendent. Ils n’ont plus rien à prouver. Ils sont conscients d’être une charge pour leurs enfants qui sont maintenant bien trop occupés à faire leur vie ailleurs. Pour certains ils sont devenus les enfants de leurs enfants.

tumblr_mm29u41CH91sp6alzo1_250

Ils sont conscients qu’on les appelle pour s’assurer qu’ils ne sont pas morts, ou pour leur tirer du fric pour payer le nouvel écran plat. Alors ils se vengent en étant à peu près aussi sympa que Tatie Danielle.

tumblr_nkci9rWJRr1u0bbtlo1_500

Ça c’est l’envers du décor de ce livre. Quand vous le lisez, vous rigolez, vous trouvez une des vieilles attachante, l’autre chiante comme la pluie. Vous sentez le vécu. Et puis plus ça va, plus vous vous mettez à penser à vos parents, à vos grands-parents. A votre comportement à vous face à vos vieux.

Mes parents ne sont pas vieux. 64 et 63 ans. Franchement ça va !

Oui mais voilà, ils ont bossé comme des chiens toute leur vie, sans jamais prendre de vacances. Ils continuent d’ailleurs à travailler (merci le RSI, bande d’enculés) et pour leurs « vieux jours » ils se sont enterrés dans la campagne bretonne. Ils sont donc un peu usés. Mon père est d’ailleurs malade et ma mère ne veut presque plus prendre la voiture. Résultat, je suis plus ou moins déjà entrain de vivre ce que vous vous vivrez quand vos parents auront 80 ans. Je râle après eux, ils me reprochent de ne pas venir assez, de ne pas téléphoner assez. Je hurle après mon père quand il se créé un compte Facebook et m’empresse de le fermer. Je les materne en leur offrant des téléphones à grosses touches.

tumblr_mnz6n5fJNn1rguqlio1_500

Et il se trouve que dans ce livre l’une des vieilles râle après son fils qui lui offre systématiquement des téléphones simplifiés à grosses touches auxquels elle ne comprend rien.

Voilà, voilà, prends ça dans ta gueule.

Ça m’a un peu remis à ma place quand même. Après avoir lu ce livre j’ai surtout eu envie d’appeler ma grand-mère. Quand elle était encore là, je l’appelais toutes les semaines en respectant les horaires des Feux de l’amour. Mes parents il faut que je me force à les appeler. J’ai l’impression que c’est souvent plus facile avec les grands-parents.

Mais il se trouve que mes vieux à moi ce sont mes parents maintenant. Mes parents qui ne sont pas vraiment vieux.

Est-ce que je les ai appelé plus régulièrement après avoir lu ce livre ? Non, faudrait songer à pas trop déconner quand même. 1 fois tous les 15 jours, c’est bien, plus c’est au-dessus de mes forces. Et puis, faut bien leur laisser le temps de faire pousser des nouveaux légumes dans le jardin pour pouvoir me le raconter.

En revanche, je vais abandonner mon idée de leur offrir un nouveau téléphone à Noël. Et j’ai comme le sentiment que le déambulateur ça n’ira pas non plus.

tumblr_mwnitbJxyj1r3gb3zo1_400——————————————–

Pascale Gautier, Les Vieilles – 2010

Folio, 215 pages

A acheter ici

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Littérature Française

2 réponses à “Les vieilles – Pascale Gautier

  1. Je n’ai pas lu le roman, mais ta chronique est criante de vérité. Et j’ai bien envie de lire le livre, même s’il me doit me remettre à ma place aussi….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s