L’Armée Furieuse – Fred Vargas

image1

Comme vous le savez je ne lis pas des masses de policier. Et en général je préfère qu’il y ait une grosse part d’historique dans ceux que je lis. Il y a quelques années, je bossais dans une galerie et la comptable venait une fois par semaine. Elle avait beau avoir trois fois mon âge, je me suis tout de suite bien entendue avec elle. Certainement parce que, comme aujourd’hui, je suis toujours fourrée avec un bouquin. Et il se trouve qu’elle aussi avait toujours un livre sur elle. C’est grâce à elle que j’ai découvert pas mal d’auteurs que j’adore aujourd’hui. Et je conseillerai sans hésiter les livres qu’elle m’a prêté.

C’est elle qui m’a fait découvrir Fred Vargas et qui m’a prêté le premier livre que j’ai lu d’elle. J’en avais gardé un bon souvenir. C’est pour ça que j’ai acheté l’Armée Furieuse.

  • De quoi ça parle ?

Le commissaire Adamsberg remarque en sortant de la brasserie à côté de la brigade une femme. Une petite femme, plus toute jeune et dont le look trahit sa provenance : la province, pire, la campagne.

Que fout une provinciale à Paris, pile devant son commissariat ? Elle est là, comme perdue, elle ne bouge pas. Il finit par lui adresser la parole et lui demande qui elle attend. « Le commissaire Adamsberg ».

AH ben ça tombe bien !

tumblr_mshsd2dvR81sgtg0to1_500

Il l’emmène dans son bureau et comme elle n’est pas capable de cracher un seul mot, il lui tire les vers du nez. Mais il n’en tire pas grand chose : des gens vont mourir à cause de l’Armée Furieuse dans un patelin normand. L’Armée Furieuse. Hum. Heureusement, Danglard, l’encyclopédie vivante qui bosse à côté de lui, éclaire sa lanterne.

L’Armée Furieuse c’est un peu la dame blanche au bord de la route. Dans un chemin forestier, des fantômes à cheval apparaissent en vision à un élu, emportant avec eux des vivants réputés pour leurs mauvais actes. Dans les semaines qui suivent les vivants apparus avec l’armée meurent. On ne peut rien y faire c’est comme ça. Mais l’élu à le devoir de les prévenir de ce qui les attend. Et ça vient de se produire, c’est bien pour ça que la campagnarde est montée à la capitale chercher de l’aide.

Et comme tout le monde le sait, les flics parisiens n’ont que ça à foutre de gérer les histoires de fantômes normands.

tumblr_mn5fzahEDz1qcga5ro1_500

  • Ce que j’en ai pensé.

Mon dernier Vargas datait d’un bon moment. Un tel moment que j’en avais presque oublié ce qui fait qu’un Vargas est un Vargas.

Le mythe, la légende, l’histoire.

Et cette histoire de fantômes qui butent les méchants, ça me parlait pas des masses au début.

Je trouvais ça plus que tiré par les cheveux, pour ne pas dire ridicule.

Mais finalement je me suis laissée prendre par l’histoire. Parce que mine de rien, les personnages de Vargas sont plus qu’attachants. En plus je l’ai lu en étant en vacances en Normandie, c’était la lecture parfaite. Enfin, parfaite… Disons que c’était une lecture appropriée. D’autant plus que je venais perdre plusieurs jours de lecture sur mon programme des vacances avec Le Maitre du Haut Château. Donc un petit Vargas, c’est bien, c’est facile et ça se lit vite. De quoi rattraper mon retard.

En revanche, même si j’ai fini par entrer dans l’histoire j’ai eu beaucoup de mal à la trouver crédible. Du moins en y réfléchissant, je ne la trouve pas crédible en 2014. L’histoire se serait déroulée il y a 30 ou 40 ans, j’aurai trouvé ça plus crédible. Parce qu’il est peut être temps d’arrêter de croire que dans les patelins français c’est encore la noblesse qui fait la pluie et le beau temps. Tout comme il faut peut être arrêter de croire que les provinciaux croient aveuglément aux légendes locales.

Merde. Tout le monde sait bien, qu’il n’y a que les korrigans qui existent.

533177d55a30d

——————————–

Fred Vargas, L’Armée Furieuse – 2011

J’ai Lu – 440 pages

A acheter ici

———————————-

Page du jour correspondante

11866278_503689449783654_2958387231628447138_n

Publicités

1 commentaire

Classé dans Littérature Française, Policiers

Une réponse à “L’Armée Furieuse – Fred Vargas

  1. Il est dans ma « pile de la honte », et je compte le lire prochainement… Et déjà déçue de Fred Vargas (pourtant j’adore le policier) mais j’avais été très déçue de Pars vite et reviens tard… C’est pourquoi j’ai acheté l’Armée Furieuse, mais je prédis déjà mon avis sur ce livre qui va se rapprocher du tien… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s