Miss Alabama et ses petits secrets – Fannie Flagg

alabama

Je sais, je sais. Je suis à la bourre aujourd’hui. Je sais que depuis que tu t’es levé ce matin tu es tout impatient de lire ma chronique hebdomadaire. Tu frétilles depuis que tu as avalé ta ricorée. Tu as trépigné devant téléfoot / automoto / Vivement dimanche, tu n’as pas réussi à faire ton ménage / ta sieste / ton sport.tumblr_nrihpc1Aan1sz111so1_500

Et voilà, on est toujours dimanche, il est plus de 21h et la chronique n’est toujours pas là. Le désespoir te gagne. (nan ? Si. Si si, on va dire que si. Laisse moi croire).

Donc tu te dis : Mais putain, elle branle quoi Chaton ?

Et ben je branle mes vacances figures-toi lecteur. Ouais. Même qu’aujourd’hui j’étais tranquillou billou à Etretat. Les falaises, Arsène Lupin, toussa toussa.

Et il se trouve que bon… j’ai un peu zappé d’écrire ma chronique à l’avance aujourd’hui. Je m’incline humblement devant toi ô lecteur et te présentes mais plus plates excuses.

 Quand-jai-pris-la-mre-dun-lve-pour-sa-grand-mre

Allez maintenant on y va. Tu te souviens de « Beignets de tomates vertes » ? Rafraichis toi la mémoire ici, parce que Fannie Flagg a de nouveau frappé.

  • De quoi ça parle ?

Maggie a pris sa décision. En fait c’est très simple, elle va se buter. On va pas tortiller du cul pour chier droit, on va se supprimer purement et simplement.

Sauf que Maggie n’est pas n’importe qui. Maggie a été élue Miss Alabama en 1965 et a échoué de peu au concours de Miss America, finissant 1ere dauphine. (GROSSE pensée pour Geneviève de Fontenay).

Et donc Maggie, est belle, est pour la paix et contre la faim dans le monde et elle aime les animaux. Bref, Maggie est une bonne petite citoyenne, élevée dans le respect des convenances et elle veut croquer son succès à pleines dents.

Sauf qu’aujourd’hui on est en 2008, et Maggie n’est ni devenue mannequin à New-York ni animatrice de télé, ni riche mère au foyer, mais agent immobilier qui tire le diable par la queue et célibataire à Birmingham.

tumblr_my4oym0Vrs1t1qeoto2_r1_400

Tant de gâchis dans cette vie de laque et de paillettes, c’en est trop pour elle. Maggie décide de se suicider. Elle planifie tout dans les moindres détails. Mais à la dernière minute elle est obligée de décaler la date de son suicide.

  • Ce que j’en ai pensé.

J’avais adoré Beignets de tomates vertes. Vraiment.

Et j’avais été surprise de voir que Fannie Flagg avait mis tant de temps à publier un autre roman. (24 ans quand même). Sauf que voilà. En fait elle a écrit d’autres romans, c’est juste qu’ils n’ont pas été traduits en France (ou alors je suis mal renseignée). Heureusement pour nous, les éditions du cherche-midi ont décidé de publier celui-ci ainsi que le tout dernier « La dernière réunion des filles de la station-service ». Me voilà rassurée.

Enfin bref.

Celui-ci je l’ai bien aimé mais j’étais moins prise par l’histoire que « Beignets de tomates vertes ». Les personnages m’ont fait penser à ceux de « Beignets de tomates vertes » : Maggie ressemble à Evelyn Couch et Hazel, l’employeur de Maggie, est un mélange de Ninny et de Idgie.

Maggie vit des situations ubuesques qui m’ont fait sourire, j’ai été attendrie par son côté « Oh mon Dieu, que va t on penser de moi ? ». Le personnage de Hazel est exceptionnel. Et j’ai presque eue envie que Fannie Flagg nous fasse un spin-off sur elle.

Mais j’ai plus été happée par l’intrigue secondaire du livre qui est l’histoire de l’héritier de la plus belle maison de Birmingham, que par l’histoire de Maggie elle même.

Je ne peux pas vous dire que j’ai été déçue parce que ce ne serait pas rendre justice à ce livre. C’est juste que j’en attendais tellement que forcément, je l’ai trouvé un poil fade.

 tumblr_inline_n687r5xiWN1rvb34b

Mais c’est un bon livre pour s’échapper, vous allez vraiment passer un bon moment, c’est un roman qui va vous redonner des ondes positives, et qui va vous donner envie de vous bouger. En plus de ça il se lit très facilement, et pour toutes celles qui veulent faire baisser leur PAL, c’est l’idéal !

————————-

Les petits secrets de Miss Alabama, Fannie Flagg – 2011

Pocket – 445 pages

A acheter ici

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Comédie, Littérature étrangère

Une réponse à “Miss Alabama et ses petits secrets – Fannie Flagg

  1. J’avais adoré La dernière réunion du club des filles de la station service, ça a été un coup de coeur. J’ai peur d’être déçue avec Miss Alabama…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s