Odette Toulemonde et autres histoires – Eric-Emmanuel Schmitt

IMG_6714

Eric-Emmanuel Schmitt, c’est un écrivain de vocation. Oui, parfaitement, de vocation. Quand petit il a vu une pièce de théâtre et qu’il a décrété que lui aussi écrirait des histoires, il n’en a pas démordu. Il s’est imposé une discipline de fer pour y arriver et s’améliorer. Et de toute évidence, si je vous en parle aujourd’hui, c’est qu’il a réussi.

  • De quoi ça parle ?

Attention, la couverture, le titre, tout m’a fait croire qu’il ne s’agissait que de l’histoire d’Odette Toulemonde. Ayant adoré le film et étant une vraie taupe, j’ai omis de lire une phrase qui avait quand même son importance : « Et autres histoires ».

Ah ben merde. Un recueil de nouvelles. J’aime pas les recueils de nouvelles.

Pourquoi ?

Parce que c’est trop court putain ! T’as à peine le temps de te mettre dans l’histoire que c’est déjà fini, et paf, tu passes directement à la suivante.

Quand je finis une histoire j’ai besoin d’un petit laps de temps pour en sortir. Pas beaucoup, une heure me suffit. Mais quand je suis dans mon RER, que je finis une nouvelle en 20 minutes et que je sais que j’ai encore 40 minutes de trajet, ben tu vois, ça me gonfle. Oui je suis comme ça, aujourd’hui je me plains.

Et y’a un autre truc pour lequel c’est chiant les recueils de nouvelles : mes chroniques. Non parce que franchement, je vous résume toutes les nouvelles ? La principale ? Ben non… Donc je vais vous dire un truc bateau de chez bateau : c’est un recueil de nouvelles sur huit femmes et leurs histoires d’amour.

Voilà, prout, bisous.

  • Ce que j’en ai pensé.

 Ben j’ai adoré. Voilà. Aller, à la semaine prochaine hein !

Nan, j’déconne.

Putain j’ai trouvé ça du tonnerre.

Bon certes, quand j’ai commencé la première, je me suis dit « Ah… mais c’est bizarre, c’est pas comme ça dans le film ». BOULET ! (Oui, j’ai compris tardivement à quoi j’avais à faire).

Mais après avoir marmonné dans le rer un « ptain mais fais chier quoi », j’ai réalisé que je n’avais plus le choix : un livre commencé doit être lu dans son intégralité. (Tu parles d’un principe à la con, je l’ai amèrement regretté quand j’ai lu les bienveillantes. Pendant 3 mois.)

Bref, je suis complètement entrée dans chacune des histoires, l’une m’a même faite pleurer. Je n’avais jamais rien lu de Schmitt, mais je pense que je vais pouvoir continuer. Et quand je suis enfin arrivée à Odette Toulemonde, j’ai trouvé que c’était exactement le film. Oui, vous savez comme moi, qu’à chaque fois vous êtes déçus par les adaptations. Ben la, j’avais l’impression de voir le film. Dans ses moindres détails. C’est quand j’ai lu la postface que j’ai compris pourquoi : Schmitt a écrit ces nouvelles pendant le tournage d’Odette Toulemonde. Et la nouvelle Odette Toulemonde a en réalité été écrite après le tournage, d’où mon impression de perfection dans l’adaptation.

Pour finir, la moralité : après avoir lu de la science fiction, (et avoir aimé), j’ai lu une recueil de nouvelles sans souffler toutes les 20 minutes : Je peux donc ralentir avec mes préjugés littéraires.

———————————-

Eric-Emmanuel Schmitt, Odette Toulemonde et autres histoires, 2006

Albin Michel, 282 pages.

A acheter ici

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Littérature Française

3 réponses à “Odette Toulemonde et autres histoires – Eric-Emmanuel Schmitt

  1. Isabelle

    Moi aussi, j’ai beaucoup aimé..

  2. Pingback: Carrie – Stephen King | Chaton de bibliothèque

  3. Pingback: Lorsque j’étais une oeuvre d’art – Eric-Emmanuel Schmitt | Chaton de bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s