Firmin : Autobiographie d’un grignoteur de livres – Sam Savage

IMG_6549

Quand j’ai commencé à m’intéresser à Sam Savage pour les besoins de cette chronique,  allez savoir pourquoi, j’étais persuadée que c’était un quadragénaire assez WASP qui avait déjà écrit pas mal de livre.

Mais quand Google images m’a pondu la première photo, j’ai eu du mal à le croire. J’avais plus l’impression d’avoir un Gandalf sur le retour en face de moi qu’un brillant écrivain. Donc j’ai affiné ma recherche, pensant à un homonyme. Mais non. C’était bien Gandalf. Et puis j’ai réalisé qu’il n’avait écrit que trois livres, dont le premier n’est même pas traduit en français. Ça m’a encore plus laissée perplexe.

Et puis c’est une tronche le Sam. Thésard, prof à Yale, éditeur de poésie. Mais c’est là que ça devient drôle : il est aussi réparateur de vélos, pécheur de crabes et charpentier. Autant vous dire que son parcours atypique reflète bien son livre Firmin : Atypique !!

  • De quoi ça parle ?

Firmin est un rat. Un rat de bibliothèque. Firmin c’est le Ratatouille des livres. Firmin nous raconte sa lïfe

Sa mère, alcoolique, a mis bas dans la cave d’une librairie de Boston. Firmin est le treizième de la portée, le maigrichon qui n’arrive jamais à s’imposer devant ses frères et sœurs pour téter.

Du coup, comme il crève la dalle, que c’est un rat et qu’il est dans une librairie, il commence à bouffer des livres. Et c’est bon les livres. Au fur et a mesure, il se rend compte que chaque livre à un gout différent. Et ce n’est pas tout : Firmin comprend ce qu’il mange. Il sait lire.

Alors que ses frères et sœurs grandissent et quittent le nid, que sa mère les abandonne, Firmin décide de rester dans la librairie ou il cohabite avec le propriétaire. Firmin a ses petites habitudes, lit tout ce qui lui tombe sous la patte, et est persuadé que le propriétaire de la boutique est un ami. Jusqu’au jour ou le dit homme se rend compte de la présence du nuisible et s’empresse de lui faire don de mort aux rats.

Lorsque Firmin, déjà intoxiqué, s’en rend compte, il connaît sa première déception. Il s’enfuit alors, persuadé qu’il trouvera un humain qui le comprendra. Et c’est le cas. Firmin est adopté par Jerry un écrivain un peu hurluberlu qui fréquente la librairie. Ils s’en vont cohabiter dans l’appartement de Jerry, juste au dessus de la librairie.

  • Ce que j’en ai pensé.

J’ai tourné autour de ce livre pendant des années. Littéralement, entre le jour ou je l’ai vu pour la première fois dans une Fnac et le jour ou je l’ai enfin acheté il s’est écoulé 5 ans. Autant vous dire que j’étais fébrile quand j’ai attaqué.

Ce n’est pas un livre.  Non. C’est une ode à la littérature, à l’amour des livres. Firmin c’est moi, Firmin c’est toi, l’accro aux livres.

C’est magnifiquement bien écrit, c’est beau, c’est de la vraie littérature. C’est un livre qui vous fait prendre votre temps. Déjà parce que c’est tellement recherché dans l’écriture que ce n’est pas forcément évident à lire mais aussi parce que Firmin lutte pour sa survie, lutte pour se faire apprécier. Firmin est un rat qui rêve d’être l’égal des hommes.

Sachez aussi que c’est un livre illustré, ce qui est étonnant quand on lit un roman, mais agréable au final.

Et maintenant que je sais qui est Sam Savage, je sais aussi qui est Jerry, et je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Et vous aussi je l’espère.

———————————–

Sam Savage, Autobiographie d’un grignoteur de livres, 2006

Babel – 199 pages.

A acheter ici

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Littérature étrangère

2 réponses à “Firmin : Autobiographie d’un grignoteur de livres – Sam Savage

  1. Je l’ai lu il y a un bon moment et je l’ai a-do-ré 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s