Un week-end entre amis – Madeleine Wickham

photo-6

 

Bon. Que ceux qui connaissent Madeleine Wickham lèvent la main. Maintenant que ceux qui connaissent Sophie Kinsella lèvent la main. Voilà. Tout de suite on a plus de monde.

Sachez chers amis lecteurs que Sophie Kinsella est en réalité Madeleine Wickham. Et que Madeleine a d’abord publié sous son vrai nom avant de proposer anonymement la série « L’Accro du Shopping » à ses éditeurs.

Un week-end entre amis est son premier roman, pondu à l’âge de 24 ans, alors qu’elle était encore journaliste financière (oui, comme Becky).

De quoi ça parle ?

Un couple de parvenus, Patrick (courtier) et Caroline (Desperate Housewife), invite trois autres couples à un tournoi de tennis dans leur maison à la campagne.

Charles et Cressida : Charles est un ancien voisin et ami de Patrick. Après s’être séparé de Ella, il a épousé Cressida, richissime héritière, pour son argent.

Stephen et Annie : Anciens voisins de Patrick et Caroline, ils sont sans le sou. Stephen a lâché son poste d’enseignant pour finir sa thèse sur la musique du XIVème siècle et est en pleine crise existentielle. Annie s’occupe de leurs enfants.

Don et sa fille Valérie : Don est un gros client de Patrick et habite dans le même village qu’eux.

Patrick veut sa prime de 100 000 £ or il ne lui manque qu’un plan d’investissement de 80 000 £  a faire signer pour l’obtenir. Il va donc profiter de ce week-end pour essayer d’y parvenir.

 

Ce que j’en ai pensé.

Honnêtement je n’ai pas été emballée plus que ça, au début j’avais tendance à mélanger les personnages. Une fois qu’on est dedans, on comprend vite ce qu’il va se passer et surtout la fin nous laisse sur notre faim.

En revanche, si vous êtes habitués à lire du Kinsella, sachez que vous allez être surpris,  ça n’a rien avoir avec sa série de chick-litt. C’est quand même un niveau au dessus, les personnages sont plus matures et les situations ne sont pas abracadabrantesques. D’ailleurs, à mon avis, le choix de la couverture n’est pas spécialement judicieux.

En résumé, si ce livre vous est offert pour l’achat de deux pockets comme ça été le cas pour moi, vous ne perdrez pas au change.

 

Madeleine Wickham – Un week-end entre amis

1998 – Pocket – 257 pages

Le site de l’auteur : http://www.sophiekinsella.co.uk

A acheter ici

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Comédie, Littérature étrangère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s